Made in France

Actu-Blog - Interfaces Thermiques pour Relais Statiques

Film thermique ou graisse thermique : comment faire le bon choix ?

La semelle des relais statiques ou la surface des dissipateurs ne sont jamais entièrement plates. Cela signifie donc que, si vous montez un relais statique directement sur un dissipateur, il y aura forcément des cavités à la jonction. Comme l’air est un mauvais conducteur, il est nécessaire d’utiliser une interface thermique (TIM) afin d’améliorer la conductivité thermique entre le relais et le dissipateur en comblant les cavités pour augmenter le transfert de chaleur. Il existe différents types d’interface thermique (TIM). Vous pouvez utiliser un film thermique ou de la graisse thermique. Mais quand utilisez l’une ou l’autre de ces solutions ? Quelles sont leurs différences et quels sont leurs avantages ?

Graisse conductrice thermique

Ref. celduc : 5TH15000

Il s’agit d’une pâte qui doit être directement appliquée sur le dissipateur thermique avant le montage du relais statique. La graisse thermique offre les meilleures performances thermiques. Malheureusement son application n’est pas simple. La graisse thermique est utilisée pour une puissance dissipée dans la plage de 25<Pd<500W.

 

Joint (ou film) thermique

Ref. celduc :  5TH23000 pour les gammes SC/SO
Ref. celduc : 5TH24000 pour les gammes SA/SU 

Les joints thermiques sont beaucoup plus faciles à installer par rapport à la graisse thermique. Malheureusement ils ne sont pas aussi efficaces qu’une fine couche de pâte thermique. Pour les applications triphasées, par exemple, il est préférable d’utiliser de la graisse thermique, les joints thermiques étant limités en termes de puissance dissipée (puissance dissipée dans la plage 25<Pd<75W).
celduc recommande l’utilisation de joint thermique en aluminium pour sa meilleure performance thermique et sa meilleure tenue dans le temps (meilleur comportement au vieillissement). En effet, sur le marché vous pouvez trouver des joints thermiques en carbone (SIL-PAD) mais leurs performances thermiques sont moins bonnes

 

Est-il obligatoire d’utiliser une interface thermique avant de monter un relais statique sur dissipateur ?

Pour un produit dissipant moins de 20/25W (1 x 25 ou 2 x 12,5 ou 3 x 8,3A) l’interface n’apporte pas de réel bénéfice sur le refroidissement et la durée de vie. Sachant que son emploi a forcément un coût, il est autant que possible souhaitable d’éviter son utilisation lorsque ce n’est pas nécessaire !

Nous contacter
Si vous ne trouvez pas sur notre site le relais ou le détecteur que vous recherchez